Pour ouvrir son propre cabinet, il faudra songer à investir dans l’achat d’équipement dentaire. Privilégier de préférence des équipements à la fine pointe de la technologie. Pour accomplir son rêve, le premier réflexe est de contacter son banquier dans l’espoir qu’il puisse aider les futurs dentistes à financer leur projet en accordant un crédit à un taux avantageux. Toutefois, avant de s’engager auprès d’une banque pour réaliser un prêt ou pour un achat au comptant, il faut redéfinir certains éléments et prendre en compte les options de financement possible.

Natures des financements pour ouvrir son cabinet dentaire

Choisir d’investir avec ou sans apport dépend du plan de financement. Cet équilibre varie entre l’apport et les mensualités des futurs dentistes. Plus l’apport est élevé, plus l’emprunteur devra limiter sa dépendance au crédit. Cela permet ainsi de réduire la prise de risque. Un dentiste n’est pas obligé de travailler seul. S’associer avec un autre professionnel peut apporter d’importants avantages. Le fait de s’associer permet de bénéficier d’un apport plus important ou augmenter les capitaux de la société.

Travailler avec un associé permet de proposer aux patients plus de prestations. Le cabinet pourra ainsi offrir à sa clientèle des activités différentes, mais qui partage des liens étroits. Le fait de pouvoir diviser les frais de location permet d’exercer dans un local dentaire plus grand. Lorsqu’on souhaite ouvrir son propre cabinet, on doit acheter certains produits indispensables comme de la résine dentaire.

Financement nécessaire pour l’achat de matériel dentaire

La location du local n’est pas la seule dépense à prévoir quand on projette d’ouvrir un cabinet dentaire. Il faut également un budget suffisant pour s’équiper en matériel dentaire : logiciels, fauteuils, CEREC… Bien qu’il soit tentant de choisir comme mode de financement le paiement au comptant, ce n’est pas forcément la meilleure solution. En effet, il est recommandé de financer le matériel dentaire en choisissant un crédit-bail.

Cette alternative permet d’économiser des liquidités et réinvestir son argent dans d’autres projets. De plus, le crédit-bail est un mode de financement permettant aux dentistes de profiter d’un équipement toujours plus performant. Pour se procurer du pansement dentaire et autre produits pour protéger les dents, cliquez-ici.

Financer l’équipement de son cabinet dentaire

Les praticiens qui veulent équilibrer les dépenses relatives à l’équipement de leur cabinet choisissent la location financière évolutive ou le crédit-bail. La location évolutive représente un mode de financement privilégié par les dentistes. Le crédit-bail, appelé également leasing ou location avec une option d’achat autorise l’emprunteur à devenir propriétaire du local loué à l’échéance du contrat. Grâce à cette solution, on maîtrise mieux son budget en étalant les loyers dans le temps. De plus, le matériel dentaire acheté en leasing n’est pas inscrit dans le bilan de la société. Il est inutile de prévoir des amortissements comptables sur ses achats.