Le type de problèmes dentaires à corriger

problèmes dentaires

Généralement, le port d’un appareil dentaire est recommandé dès les premiers signe de manque d’espace entre les dents, mais çà n’empêche pas le fait de prendre l’avis d’un médecin généraliste. Tout d’abord son avis est nécessaire car il peut vous alerter et vous prévenir  de problèmes qui nécessitent le port d’un appareil adapté afin de les corriger et soigner le mieux possible. De ce fait, on en déduit que chaque type de problème dentaire nécessite un traitement orthodontique spécialisé avec un appareil adéquat. Alors quels sont les problèmes dentaires les plus rencontrés et quels types d’appareil dentaire sont utilisés pour chaque problème ?

Les problèmes dentaires les plus rencontrés

Sachant que le choix d’un appareil dentaire peut être influencé par plusieurs critères, il faut savoir que ce choix ne vous appartient pas entièrement. En fait, c’est votre orthodontiste qui vous donne les conseils à prendre en considération avant de décider du type d’appareil à utiliser pour redresser les dents. Ça revient à dire que le choix de l’appareil dentaire doit en fin de compte dépendre de la nature du problème nécessitant une correction. Cependant il existe plusieurs types de problèmes dentaires et en plus de ça, chaque patient aura un traitement orthodontique adapté à sa situation car personne n’a la même anatomie ni les mêmes problèmes. Généralement, pour détecter un problème dentaire, il vous suffit d’observer vos dents, vous pouvez remarquer qu’il y a une dent ou un groupe de dents en avant ou en arrière par rapport aux autres. Il y a aussi le chevauchement dentaire, il se trouve que c’est le problème le plus commun en orthodontie. En regardant de plus près, on constate que plusieurs facteurs contribuent au chevauchement des dents, mais il est habituellement causé par un manque d’espace combiné à une masse dentaire excessive. Parmi les problèmes qui nécessitent un traitement orthodontique on trouve aussi le débordement vertical excessif qui est démontré par une occlusion trop fermé, c’est-à-dire que les dents inférieures sont parfois complètement cachées par les dents supérieure. En résumé, on peut dire que lorsque vous souriez, votre gencive est très visible, ce qui n’est pas toujours joli à voir et en plus de ça vos incisives inférieures risquent une usure accéléré. On peut aussi citer la béance des incisives supérieures ou même le diasystème qui est un espace entre les dents et c’est un problème orthodontique très fréquent.

Quel est le type d’appareil dentaire le plus adéquat?

Comme on le sait, il y a des appareils dentaires fixes et d’autres amovibles. L’appareil le plus connu et le plus efficace est sans doute l’appareil fixe avec des bagues métalliques qui comporte de nombreuses attaches et n’est posé que lorsque les dents définitives ont poussé. Cet appareil est constitué de bagues reliées avec un fil qu’on appelle aussi arc qui va être serré progressivement de façon à déplacer et repositionner l’ensemble de la dentition, y compris sa racine et ainsi corriger beaucoup de cas complexes de mal-alignement ou malformation des dents. On a aussi les élastiques qu’on porte soit en permanence soit uniquement la nuit dans le but de relier les dents entre elles et ainsi les tirer petit à petit pour les déplacer dans le sens voulu. L’appareil extra-oral qui est très visible et pas très confortable est présenté sous la forme d’une double barre en métal recourbé. Une partie reliée aux bagues de la bouche et une autre qui sort de la bouche et fixée à d’autres élastiques qui viennent tirer sur les dents afin de corriger leur position avec plus de précision. On peut aussi citer les gouttières amovibles en plastique utilisées souvent pour maintenir les dents dans la bonne position une fois l’appareil dentaire enlevé. Les attelles aussi font la même chose mais ce sont des barres de métal fixées sur la face interne des dents pour une durée déterminée.