Pour beaucoup, la santé bucco-dentaire n’est liée qu’à un beau sourire radieux. Bien que l’estime de soi soit un facteur très important, l’entretien régulier des dents et des autres structures buccales a également d’autres objectifs, comme celui d’éviter la présence d’une mauvaise mastication. La mastication est une action si courante qu’elle semble même involontaire. Cependant, ce simple acte peut être douloureux pour les personnes qui souffrent de problèmes liés à ce domaine, souvent causés par une hygiène buccale insuffisante. Découvrez comment une mauvaise mastication peut affecter notre qualité de vie et sachez comment prévenir ce genre de problème.

Par quoi est caractérisée une mauvaise mastication ou dite atypique ?

Ce n’est pas vraiment facile d’identifier une mauvaise mastication, il faudrait l’avis d’un dentiste. En effet, il est très fréquent que nous normalisions certains événements, ce qui fait qu’une habitude inappropriée semble juste aux yeux de tous. Dans le cas de la mastication, on peut parfois détecter une mastication atypique, la façon de mâcher peut renseigner beaucoup sur le type de mastication (typique ou bien atypique). Pour savoir si votre mastication est typique ou bien atypique, vous pouvez demander l’avis d’une personne professionnelle, également votre dentiste pour corriger ce problème fonctionnel.

Qu’est-ce qui peut rendre une mastication inadéquate ?

Il n’est pas toujours facile de définir exactement l’origine des problèmes liés à la mastication. De nombreux facteurs, isolés ou associés, peuvent contribuer à l’aggravation de la manière de mastication avec le temps. La raison en est que votre santé bucco-dentaire est très liée à plusieurs autres systèmes de votre corps. Des problèmes tels qu’une rhinite ou une déviation de la cloison nasale, par exemple, peuvent faire que la morsure se révèle être fausse. Cela se produit en raison de la nécessité de dormir avec la bouche ouverte, ce qui endommage la structure de la mâchoire à long terme. Les causes les plus courantes sont toutefois celles qui sont directement liées à la bouche. La plus récurrente de toutes est la perte de dents, qui peut survenir à la suite de traumatismes mécaniques, tels que des coups ou des chutes, ou en raison d’un manque d’hygiène buccale. L’absence d’une ou de plusieurs dents peut déséquilibrer toute la structure de mastication, ce qui entraîne une asymétrie à l’origine d’un certain nombre de problèmes et modifie négativement la façon de mastiquer, on obtiendra par conséquent, une mastication atypique.

Quels sont les principaux problèmes liés à la mauvaise mastication ?

Problèmes de digestion

Le fait de mal mastiquer peut, à long terme, nuire à votre digestion. La raison en est que vous n’êtes pas capables de broyer les aliments correctement, ce qui nuit également à la libération d’enzymes et de substances importantes pour le processus digestif. Il n’est donc pas rare que des problèmes tels que des brûlures d’estomac ou des reflux qui apparaissent.

Dents de travers

La perte d’une dent est l’une des principales causes du développement des dents de travers. Ceux-ci, à leur tour, créent une véritable réaction en chaîne, car ils peuvent aggraver la mastication et créer un cycle négatif sans fin.

Apparition des caries

Des dents croches ou une mastication insuffisante sont également directement responsables de l’apparition de caries. En effet, il est souvent difficile d’accéder à certaines zones et de les nettoyer correctement. De ce fait, des problèmes tels que la mauvaise haleine et d’autres maladies peuvent également apparaître.

Gain de poids

Un autre résultat courant de la mauvaise mastication est la prise de poids, qui se produit en raison des problèmes d’écrasement des aliments et, par conséquent, de leur digestion. En outre, ce problème peut rendre le processus des repas stressant, ce qui rend difficile de manger correctement.

Maux de tête

Enfin, les maux de tête sont l’un des principaux symptômes d’une mauvaise mastication et peuvent également être causés par celle-ci, de manière secondaire. La région maxillaire est pleine de nerfs qui sont directement reliés à d’autres régions et la compression de ces zones peut provoquer des douleurs et des malaises.

Prévention de la mauvaise mastication et l’élimination de tous les facteurs aggravants cette situation

Le traitement d’une mauvaise mastication peut impliquer un certain nombre de procédures, qui peuvent à leur tour être utilisées seules ou en association. Le choix de la meilleure méthode pour traiter ce problème dépendra de ses causes, qui seront définies avec une consultation et une évaluation approfondie par le médecin ou le dentiste responsable du cas. La plupart du temps, le traitement comprend des procédés tels que l’utilisation de prothèses ou d’implants (en cas d’absence de certaines dents) ou même l’utilisation d’appareils orthodontiques (surtout lorsqu’il s’agit de dents de travers). Parmi les autres interventions plus graves et inhabituelles figurent les opérations chirurgicales dans la région buccomaxillaire. La prévention de ce problème, à son tour, implique également un certain nombre de changements dans votre vie et vos habitudes quotidiennes. La principale est l’hygiénisation correcte de la région buccale, un bon brossage et sans oublier, en aucun cas, l’utilisation fréquente d’outils tels que le fil dentaire et les bains de bouche, sans oublier d’apprendre une bonne méthode de brossage.

Comme on peut le voir, la mauvaise mastication est un problème qui peut être directement lié à une baisse importante et considérable de la qualité de vie. La prévention et le traitement de ce problème sont donc indispensables. Parlez à votre dentiste et demandez son avis si nécessaire, suivez un traitement adéquat si vous présentez une mauvaise mastication afin d’éviter les séquelles.