Des dents propres à 100 % – est-ce même possible ? L’Institut de psychologie médicale de l’Université de Giessen, en coopération avec des dentistes, a présenté une nouvelle étude sur l’hygiène bucco-dentaire.

La technique de brossage des dents n’est évidemment pas déterminante

Vous devez vous brosser les dents à fond pour éliminer la plaque dentaire nocive et prévenir des maladies telles que la carie ou la parodontite. La plupart des gens le savent depuis la petite enfance et ils essaient de s’y tenir. Mais même s’ils se brossent les dents deux fois par jour, peu de gens parviennent à bien se laver les dents. Les dentistes critiquent sans cesse l’hygiène bucco-dentaire insuffisante de plusieurs patients. La question est :comment obtenir des dents propres en utilisant une brosse à dents manuelle avec des aides à l’hygiène inter-dentaire ? Est-il même possible de nettoyer les dents à 100%  ?

Une raison suffisante pour le professeur Renate Deinzer de l’Institut de psychologie médicale de l’Université Justus Liebig de Gießen (JLU) et sa collègue Daniela Harnacke d’étudier cette question dans le cadre d’une étude. Et les résultats de l’enquête du psychologue nous font prendre conscience : Même les professionnels ne nettoient apparemment pas parfaitement leurs dents et leurs gencives tout au long du processus.

Dans cette étude  publiée en ligne, le comportement de brossage des dents des personnes qui d’une part nécessitent une bonne hygiène bucco-dentaire de leurs patients mais d’autre part  jouent également un rôle dans l’enseignement de l’hygiène bucco-dentaire. Dans huit cliniques dentaires universitaires : 64 dentistes, 33 étudiants en médecine dentaire et 30 assistants dentaires  ont été invités à se nettoyer les dents avec une brosse à dents manuelle ; en outre, en leur  fournissant des aides pour nettoyer les espaces inter-dentaires. Avant et après le nettoyage des dents, la plaque dentaire a été mesurée.

Les professionnels nettoient mieux, mais pas parfaitement

Le professeur Deinzer, chef d’études, présente les résultats : Après le brossage, seules quelques plaques ont été trouvées sur les dents des participants, et les différents groupes professionnels n’ont pas différé les uns des autres. La plupart (96 %) présentaient plus de 70 % de surfaces propres au niveau du liseré gingival ; les trois quarts des personnes examinées ne présentaient aucune plaque sur 89 % des surfaces au niveau du liseré gingival. Les dentistes amateurs obtiennent rarement plus de 50 % de surfaces propres lors d’un même test, souvent moins de 30 %.

Le chercheur commente les résultats : « Il est donc fondamentalement possible d’atteindre une propreté de presque 100% avec une brosse à dents manuelle et des aides pour nettoyer les espaces inter-dentaires. Cependant, elle souligne également que « les « professionnels dentaires » ont également certains avantages sur les patients. Les personnes examinées ont montré une bonne hygiène buccale dans l’ensemble et seulement dans quelques cas une inflammation des gencives. Il n’y avait que rarement des couronnes ou d’autres « obstacles » qui pouvaient rendre le nettoyage difficile. Et : « Les professionnels savent ce qui est important », souligne M. Deinzer. « Il est particulièrement important d’enlever la plaque dentaire de la ligne gingivale. De plus, les dents et les gencives ne doivent pas être brossées « d’une manière ou d’une autre », mais systématiquement, afin qu’aucune zone ne soit oubliée. Les professionnels semblaient trouver la technique de brossage des dents moins importante. Près de la moitié des participants à l’étude ne pouvaient même pas dire quelle technique avaient ils  utilisée, mais les résultats du brossage étaient toujours aussi bons que ceux qui avaient pratiquer une technique spéciale.

Améliorer l’hygiène bucco-dentaire 

Deinzer : « Une façon d’améliorer encore l’hygiène bucco-dentaire des patients pourrait être d’expliquer plus en détail ce qui est vraiment important : la ligne gingivale et le fait que toutes les dents sont nettoyées à l’intérieur et à l’extérieur. En outre, il ne faut pas oublier les espaces entre les dents. Il est essentiel d’établir une approche systématique du brossage afin qu’aucune dent ou surface ne soit négligée.